getGeoIPCountryCode = SiteAppCode = CH_FR Test : 'CH_FR/'

OK

OKAnnuler

Merci!

Close

Pourquoi grossit-on à la ménopause ?

  • favoris

Peut-être votre corps veut-il garder sa force et ses ressources pour traverser cette période pleine de défis. Ou peut-être il y a une autre raison. En fait, il vaut mieux se concentrer sur comment garder un masse corporelle saine.

Pourquoi grossit-on à la ménopause ?

Donc, le poids c’est une chose, mais l’équilibre c’est LA chose.

La ménopause cause des changements hormonaux dans le corps d’une femme, qui peuvent causer des maladies et des désagréments. Un de ces désagréments est la prise de poids. Alors, que se passe-t-il dans le corps ? Tout d’abord, la distribution du tissu graisseux change. Pendant vos années reproductives, le tissu graisseux était déposé sur vos cuisses et vos fesses. Maintenant, l’excès de graisse s’accumule sur la zone abdominale, en-dessous de la peau et autour des organes internes (1).

Facteurs liés à la prise de poids

L’obésité est plus prévalente chez les personnes plus âgées pour diverses raisons. Par exemple : un métabolisme ralenti et moins d’activité physique

Les données indiquent que les femmes considèrent la perte de poids et le maintien du poids comme les éléments de qualité de vie les plus importants pendant la ménopause. Les femmes suggèrent aussi que l’alimentation et l’activité physique sont des éléments de style de vie importants pendant la transition de la ménopause(2). Pourquoi grossit-on pendant ménopause ? La prévalence de l’obésité est plus élevée chez les femmes post-ménopausées que chez les femmes pré-ménopausées(3). En moyenne, les femmes prennent environ 0,7 kg par an en milieu de vie (pendant la cinquantaine et la soixantaine), indépendamment de leur taille initiale ou de leur race/origine ethnique (4). Il est important de savoir que l’obésité est plus prévalente chez les personnes plus âgées pour diverses raisons. Par exemple : un métabolisme ralenti et moins d’activité physique(5).

À la cinquantaine, les femmes ne sont pas seulement exposées au vieillissement, mais aussi à plusieurs influences uniques et potentiellement interconnectées qui favorisent la prise de poids. Il s’agit du manque d’œstrogènes, des sautes d’humeur et de la perturbation du sommeil. Cependant, la littérature soutient la théorie que la prise de poids chez les femmes de la cinquantaine peut être en premier lieu le résultat du vieillissement et de changements dans le style de vie, et que la ménopause ne se traduit pas forcément en une prise de poids importante après l’ajustement au vieillissement. Cela signifie qu’une bonne alimentation et une activité physique permettra de maintenir une masse corporelle saine(4). Voici quelques règles simples pour votre alimentation :

Que devriez-vous manger :

Quotidiennement

Céréales: une ou deux portions par repas sous forme de pain complet, de pâtes complètes, de riz ou autres.

Légumes: 2 portions ou plus par repas, au moins une portion devrait être consommée crue (un repas/jour)

Fruit: 1 ou 2 portions par repas, choisir préférablement comme dessert 

Eau: dose journalière de 1,5-2 l (équivalent à six - huit verres)

Produits laitiers: en quantité modérée (deux portions par jour), préférablmement des produits laitiers faibles en gras.

Huile d'olive: devrait être la principale source de lipides alimentaires

Épices, herbes, ail et oignons: sont des bons moyens de réduire la consommation de sel

Hebdomadairement

Poissons et crustacés (deux portions ou plus), viande blanche (deux portions) et oeufs (deux à quatre portions)

Consommation de  viande rouge (moins de deux portions, de préférence petites portions) et viandes travaillées (moins d'une portion) préférablement en petite quantité et  fréquence

La combinaison de légumes (plus de deux portions) et de céréals est une source saine de protéines végétales et de lipides, considérée comme un bon substitut de la viande

Les patates (trois portions ou moins par semaine, de préférence à cuire à l'eau)

Occasionnellement

Les aliments riches en sucre et en graisses (sucreries), le sucre, les bonbons, les pâtisseries et les boissons comme les jus de fruits sucrés et les boissons gazeuses devraient être consommés en petites quantités ou pas du tout - ces aliments sont très énergétiques et sont susceptibles de contribuer à la prise de poids.

+ Une activité physique régulière (au moins 30 minutes dans la journée trois fois par semaine) (6).

Que faut-il retenir pour ne pas grossir pendant la ménopause ?

La distribution du tissu graisseux change. Cela explique pourquoi le contrôle de votre poids peut devenir une situation de yoyo que vous ne pourrez pas maîtriser complètement. Toutefois, une bonne alimentation et vivre sainement peut aider.

SOURCES

[1]. Pertyński T, Stachowiak G. Menopause — facts and controversies. Endokrynologia Polska/Polish Journal of[1] [2] [3]
Endocrinology Tom/Volume 57; Numer/Number 5/2006
[2]. Marlatt, K. L., Beyl, R. A., & Redman, L. M. (2018). A qualitative assessment of health behaviors and experiences
during menopause: A cross-sectional, observational study. Maturitas, 116, 36–42.
[3]. Monteleone, P., Mascagni, G., Giannini, A., Genazzani, A. R., & Simoncini, T. (2018). Symptoms of menopause —
global prevalence, physiology and implications. Nature Reviews Endocrinology, 14(4), 199–215.
[4]. Kapoor, E., Collazo-Clavell, M. L., & Faubion, S. S. (2017). Weight Gain in Women at Midlife: A Concise Review
of the Pathophysiology and Strategies for Management. Mayo Clinic Proceedings, 92(10), 1552–1558.
[5]. Addor, F. (2018). Beyond photoaging: additional factors involved in the process of skin aging. Clinical, Cosmetic
and Investigational Dermatology, Volume 11, 437–443.
[6]. Bach-Faig, A., Berry, E. M., Lairon, D., Reguant, J., Trichopoulou, A., Dernini, S., … Serra-Majem, L. (2011).
Mediterranean diet pyramid today. Science and cultural updates. Public Health Nutrition, 14(12A), 2274–2284.

go to top