OK

OK Annuler

Merci!

Close

Segment :

La ménopause mettra-t-elle fin à l’endométriose ?

  • favoris

Prédire si cette maladie va disparaître ou non n’est pas simple. Examinons les signes, mais commençons par donner la définition de l’endométriose. Nous expliquerons ensuite comment et pourquoi cette maladie se développe et si elle peut disparaître un jour

La ménopause mettra-t-elle fin à l’endométriose ?

Qu’est-ce que l’endométriose ?

Il s’agit d'un désordre gynécologique qui affecte, en général, jusqu’à 1 femme sur 10(1).

Des crampes menstruelles invalidantes, des problèmes gastro-intestinaux et des douleurs lors des rapports sexuels sont les symptômes les plus courants de l’endométriose.

Il s’agit d'une pathologie gynécologique bénigne, caractérisée par la présence de tissu endométrial en dehors de l’utérus et du myomètre (péritoine, région pelvienne, ovaires, système digestif). Elle est associée au reflux du sang par les trompes de Fallope pendant les règles d’une femme dans la cavité péritonéale (l’espace dans l’abdomen où se trouvent l’estomac, les intestins et le foie).

L’arrivée de la ménopause signifie-t-elle la fin des symptômes de l’endométriose ?

Les symptômes de l’endométriose sont plus dérangeants pour les femmes en âge de procréer, et l’arrêt des règles soulage généralement ces symptômes douloureux.

Lorsque les femmes sont ménopausées naturellement, les ovaires produisent moins d'œstrogènes. Par conséquent, les symptômes peuvent diminuer.Cela peut s’expliquer par le fait que les lésions d’endométriose « s’endorment » en l’absence de sécrétion hormonale.D’un autre côté, un traitement hormonal peut réactiver les lésions d’endométriose et provoquer le retour des douleurs pelviennes et/ou des saignements.La conclusion est donc que chaque femme vivra les choses différemment, tous les corps n’étant pas identiques. Ainsi, malgré le fait que la ménopause puisse généralement diminuer les symptômes, il n’est pas certain qu’ils disparaissent nécessairement une fois qu’une femme n’a plus ses règles.

Principaux éléments à retenir au sujet de l’endométriose et de la ménopause :

● La ménopause n'implique pas nécessairement la disparition des symptômes de l’endométriose
● Un traitement hormonal peut réactiver les lésions d’endométriose et provoquer le retour des douleurs pelviennes et/ou des saignements
● Continuez à vivre de façon habituelle et profitez des éventuels signes d’amélioration

SOURCE:


1. Bulun SE. Endometriosis. N Engl J Med 2009 ;360:268–279.

go to top