OK

OK Annuler

Merci!

Close

Ménopause : que faire en cas de sécheresse vaginale ?

Maintenant que vous êtes en ménopause, vous subissez des changements corporels comme la sécheresse vaginale : faut-il la traiter ou cela va-t-il s'arrêter tout seul ? Il y a des solutions temporaires, il y a des traitements à la source. Récapitulons.

Ménopause : que faire en cas de sécheresse vaginale ?

La sécheresse vaginale se manifeste-t-elle uniquement pendant la ménopause ?

Les causes de la sécheresse vaginale vont de facteurs physiologiques, tels que les changements hormonaux ou les effets secondaires des médicaments, à des problèmes émotionnels et psychologiques, comme le manque de désir ou même l'anxiété. Heureusement, quelle que soit la cause, la sécheresse vaginale a une solution.
Mais le plus important est d'en parler avec l'objectif de trouver la source de l'inconfort.

Pourquoi la sécheresse vaginale apparaît-elle pendant la ménopause ?

Malgré le fait que 25 à 50 % des femmes connaissent ces symptômes et leurs effets négatifs sur la qualité de vie et la fonction sexuelle, les femmes restent réticentes à demander l'avis de leur médecin(1).

La sécheresse vaginale est un symptôme très courant chez les femmes ménopausées. La muqueuse vaginale - sensible à la baisse des sécrétions hormonales d'œstrogènes - va progressivement s'amincir et perdre son élasticité, notamment en raison d'une baisse des taux de collagène et de tissu graisseux. La sécheresse vaginale s'accentue au fil des ans et se traduit par des brûlures, des irritations, des douleurs lors des rapports sexuels ou des infections. Elle contribue également à des problèmes urinaires.

25 à 50 % des femmes souffrent de sécheresse vaginale pendant la ménopause.

Il existe différentes solutions : si un traitement hormonal est prescrit, il permettra de lutter contre la sécheresse vaginale. Les traitements locaux à base d'œstradiol, comme les ovules vaginaux, les anneaux ou les crèmes sont efficaces. Si un traitement à base d'œstradiol n'est pas souhaité ou conseillé, des lubrifiants et des hydratants vaginaux peuvent réduire temporairement les symptômes. Récemment, la vitamine E a été utilisée pour améliorer la sécheresse vaginale. Toutefois, ces traitements locaux sont des solutions temporaires et n'ont plus d'effet lorsque la patiente cesse de les utiliser.

La sécheresse vaginale est une affection courante et frustrante, mais il existe des moyens d'en atténuer l'inconfort. Si un manque de lubrification est à l'origine de rapports sexuels douloureux, assurez-vous de parler à votre médecin de tous les traitements possibles.

Éléments clés à retenir

● Vrai : la sécheresse vaginale est un classique de la ménopause.
● Conseils : les traitements hormonaux, lubrifiants et hydratants vaginaux sont vos meilleurs amis si vous les utilisez au quotidien et à long terme.

SOURCE:


1. Pastore LM, Carter RA, Hulka BS, Wells E. Self-reported urogenital symptoms in postmenopausal women: Women’s Health initiative. Maturitas. 2004; 49(4):292-303.

Les articles les plus lus

La ménopause mettra-t-elle fin à l’endométriose ?

Intimité

La ménopause mettra-t-elle fin à l’endométriose ?

Prédire si cette maladie va disparaître ou non n’est pas simple. Examinons les signes, mais commençons par donner la définition de l’endométriose. Nous expliquerons ensuite comment et pourquoi cette maladie se développe et si elle peut disparaître un jour.

Lire l'article

go to top

Skinconsult

ALGORITHME DES SIGNES DE L’ÂGE DÉVELOPPÉ AVEC DES DERMATOLOGUES

1 MINUTE
POUR ANALYSER
VOTRE PEAU

PRENDRE UN SELFIE

COMPLÉTER VOTRE PROFIL

DÉCOUVRIR LA MATRICE DE VOTRE PEAU

v_woman-2.jpg
RidulesVotre force
Rides sous les yeuxVotre priorité
Votre objectif
Raffermir la peau

DÉCOUVRIR
SKINCONSULTAI

circle1circle2circle3circle4